La rédaction de contenu est en plein boom. Il est aujourd’hui nécessaire d’écrire pour être présent sur Internet. Si vous êtes en quête d’internationalisation, vous vous demandez sûrement comment traduire un article optimisé sur Google. Le SEO est devenu indispensable, une porte d’entrée pour les potentiels clients de notre entreprise. C’est ainsi que les blogs d’entreprises se multiplient. Tout comme les sites web multilingues. La traduction SEO est aussi cruciale si vous souhaitez exporter et apparaître sur les moteurs de recherche. Ne l’oubliez pas. Souhaitez-vous traduire un article pour apparaître dans les premières positions sur Google ? Nous vous expliquons comment faire en cinq étapes.

1. Demandez-vous quelle est votre cible

Toute entreprise doit savoir quelle est sa cible. Au sein même de son public cible, il existe des fragments de communication qui s’adressent à une partie réduite de ces clients potentiels. Avant de savoir comment traduire un article, demandez-vous à qui s’adresse ce message dans une nouvelle langue.

2. Réalisez une étude de mots clés Google les plus recherchés

Ceci est obligatoire. Pour que votre texte soit efficace il ne suffit pas de traduire les mots clés AdWords et de les utiliser, mais il faut trouver ceux qui fonctionneront pour le marché cible. L’idéal est de traduire le mot clé AdWords principal et de l’utiliser pour rechercher un mot similaire. Pour vos recherches utilisez le générateur de mots clés Google, le Keyword Planner. Vous disposez aussi d’autres options gratuites (de moindre qualité), comme Keywordtool.io ou Ubersuggest. N’oubliez pas l’essentiel, lorsque vous souhaitez traduire un article avec SEO il faut trouver des mots clés pertinents.

3. Trouver des mots clés pertinents pour savoir comment traduire un article

Une fois votre liste mots clés AdWords obtenue, vous devez choisir lesquels utiliser. Le traducteur saura ainsi comment traduire votre article. Demandez au traducteur ou à la traductrice quels mots privilégie-t-il (elle) pour la traduction. Travailler ensemble pour déterminer :

  • La keyword principale. Il s’agit de l’idée principale de l’article. Par exemple : meubles de design.
  • À partir de ce mot clé principal, cherchez mid tail et long tail keywords. Ces groupes de mots rallongent un peu (mid tail) ou beaucoup (long tailla keyword principale. Par exemple : meubles de design en ligne ou meubles de design fait main en ligne.
  • Sélectionnez également des mots clés AdWords secondaires qui peuvent être utilisés pour la traduction. Ces mots sont semblables à la keyword principale et donnent aussi de bons résultats pour la recherche. Un exemple de keyword AdWords secondaire serait, chaises de design ou acheter meubles.

4. Transcréation

L’étape suivante sera logiquement la traduction du texte. Mais attention ! Si nous souhaitons traduire un article et le référencer sur Google, nous ne devons pas oublier d’utiliser les mots clés AdWords ! On appelle ça la transcréation. Vous vous demanderez sûrement qu’est-ce que la transcréation. Il s’agit d’une traduction réalisée par un professionnel qui utilise toute sa créativité. Une traduction qui se réalise par paragraphe, et non par mot, avec un résultat final qui sera un texte assez différent de l’original. Une réinterprétation dans une autre langue. Un texte qui tient compte des différences culturelles difficilement appréciables au premier coup d’œil.

5. Révision

Vous savez maintenant comment traduire un article. Il vous suffit de le traduire et de le publier. Et bien non ! Après un travail de traduction une tâche est indispensable : la correction du document. Les erreurs orthographiques existent, même pour les professionnels linguistiques les plus qualifiés. C’est normal, personne n’est parfait ! Pour que cela n’arrive pas, il est préférable de faire confiance à un correcteur professionnel qui chassera les fautes d’orthographes jusqu’aux dernières. Alors qu’un bon SEO nous permettra de recevoir de nombreux visiteurs, une mauvaise orthographe les fera fuir immédiatement ! Tous vos efforts seront alors réduits à néant.

Vous savez désormais comment traduire un article pour gagner des positions sur Google

Il ne vous reste plus que de mettre en pratique tous ces conseils. Même si vous savez comment traduire un article pour le SEO, le mieux est de faire confiance à un professionnel ou une équipe de professionnels. Les agences de traduction sont là pour ça, pour offrir un service de traduction SEO personnalisé et efficace. À chaque fou, sa marotte, n’est-ce pas ?