Combien gagne un interprète ? Pourquoi ?

Lorsque quelqu’un nous demande combien gagne un interprète, le montant indiqué peut sembler élevé. Toutefois, lorsque nous en donnons les raisons, il est tout à fait évident que ce travail nécessite une rémunération à la hauteur de leurs fonctions. Nous vous donnons les principales raisons pour comprendre le prix d’un interprète professionnel.

Un travail dénigré par des outils automatiques

La première chose à comprendre avant de se lancer dans l’évaluation de combien gagne un interprète est le fait que l’interprétation professionnelle est de moins en moins reconnue socialement. Nous avons pourtant toujours besoin d’interprètes ! Mais il faut reconnaître que les médias nous bombardent chaque jour de nouveaux gadgets et applications qui semblent être la panacée de la traduction orale. Mais ce n’est pas le cas.

Nous vous avons déjà donné des raisons en prenant un exemple spécifique -Pilot-. Mais nous le répétons : un travail d’interprétation de qualité, pour l’instant, ne peut être remplacé par une machine. L’ignorance du métier d’interprète, ajoutée à la connaissance de l’existence de ces dispositifs, fait que de nombreux clients pensent que, d’une certaine manière, l’interprétation est désormais plus facile. Mais la réalité est tout autre. Ni Pilot ni le traducteur de Google ne sont d’aucune aide pour un interprète professionnel. Ces outils ne lui sont d’aucune utilité.

 

Combien gagne un interprète ? Proportionnel au montant investi dans la formation

Il existe des emplois particulièrement qualifiés et plus rémunérateurs, et l’interprétation est l’un d’entre eux. Personne ne remet en question les prix des architectes. Alors pourquoi s’interroger sur le prix qu’un interprète facture pour ses services ? Chez Ontranslation, nous imaginons que cela est lié à un manque de connaissance.

 


 

Les personnes qui se consacrent à l’interprétation ont investi beaucoup de temps pour devenir compétentes dans une discipline assez complexe. L’apprentissage de ce métier demande bien plus qu’une licence de quatre ans.

À l’instar d’un médecin ou d’un avocat, le diplôme n’est que le point de départ d’un interprète professionnel. Ce dernier devra poursuivre avec un master, se spécialiser entièrement dans les langues de départ et cibles, ainsi que dans certains domaines spécifiques… Puis pratiquer, pratiquer plus que tout. Devenir interprète professionnel est un long chemin qui exige de nombreuses heures d’effort et de pratique.

 

La concentration totale est essentielle dans l’interprétation professionnelle

Si nous nous demandons combien gagne un interprète, pourquoi ne pas s’interroger sur les exigences du travail de ce dernier. C’est un travail fatiguant, qui exige une concentration totale de tous les instants.

De plus, hormis l’interprétation en langue des signes, n’oubliez pas que le principal outil de travail de l’interprète est sa voix. Il doit en prendre soin, car tout événement imprévu peut faire dérailler l’interprétation.

L’interprète doit être disponible

Le travail d’interprète est parfois sporadique. Ces professionnels doivent souvent diversifier leur activité. Ils se consacrent généralement à des services de correction de textes.

Le travail d’interprétation les oblige à mettre de côté leurs autres activités. Il est donc normal que cela soit compensé d’une manière ou d’une autre. C’est pourquoi les agences d’interprétation et de traduction sont utiles : elles permettent toujours de trouver une personne disponible pour l’interprétation. Nous ne vous laissons jamais tomber ! Et, plus important encore, nous rémunérons ces professionnels à la hauteur de leurs compétences.

 

Ne vous demandez pas combien gagne un interprète, mais plutôt si vous souhaitez un service de qualité

L’interprétation est une profession dénigrée par l’apparition de nombreuses nouvelles technologies (qui ne sont pas à la hauteur de l’exigence de ce secteur), et qui nécessite un degré élevé de spécialisation. C’est aussi un travail pénible pour lequel la flexibilité est la norme.

Vous êtes maintenant prévenus, ne vous demandez pas combien gagne un interprète, mais valorisez plutôt tous ces arguments pour bien comprendre. Nous sommes sûrs de vous avoir convaincus ! C’est un métier indispensable qui crée des ponts nécessaires à la communication entre les cultures.

Vous souhaitez plus d’informations sur nos services d’interprétation professionnelle?

2 réponses à “Combien gagne un interprète ? Pourquoi ?”

  1. GUYLENE HURTAULT dit :

    Bonjour, je connais une personne qui a une villa en Espagne, cette personne ne parle pas du tout espagnol, quand il a acheté sa villa j’étais avec lui pour traduire (négociation avec le propriétaire, conversations avec l’agence immobilière, conversations avec le notaire lors de la signature de l’achat de la maison…). Depuis 3ans cette personne a besoin de moi pour rédiger des lettres pour son avocat ou communiquer par téléphone avec son avocat et récemment j’ai du rédiger une lettre pour le juge. Je voulais savoir à hauteur de combien je pourrais être rémunérée. Merci

    • ontranslationAdmin dit :

      Ne s’agissant pas d’un service professionnel, il est difficile pour nous de vous indiquer le montant de la rémunération pour votre ami. N’hésitez pas à nous écrire à hello@ontranslation.es, nous serons ravis de vous donner plus d’indications. Merci de votre message.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

POSTS RELACIONADOS

+ Ver todas las publicaciones