Correcteur d’orthographe et de grammaire

Le correcteur d’orthographe et de grammaire est indispensable. La révision professionnelle de nos textes nous permet de publier du contenu de qualité. Pour être un bon correcteur d’orthographe ou de style, une longue formation est nécessaire. Mais il faut également connaître les principales ressources de travail qui peuvent vous faciliter la vie.

Si ces outils sont bel et bien une aide, ils ne doivent jamais être utilisés pour remplacer un correcteur grammatical en chair et en os. En langue, la machine n’a toujours pas dépassé l’œil humain. L’expert en correction professionnelle doit toujours avoir le dernier mot (c’est le cas de le dire).

Un correcteur d’orthographe et de grammaire automatique peut s’avérer utile

Le correcteur d’orthographe et de style doit toujours être un professionnel, formé et doté de nombreuses connaissances linguistiques. Mais il peut aussi compter sur un logiciel utile qui permet d’effectuer une seconde révision plus facilement. Nous savons pertinemment que les humains commettent des erreurs, et les outils peuvent nous aider à les détecter.

 

Chez Ontranslation nous ne faisons pas exception à la règle et nous utilisons pour cela LanguageTool, un correcteur d’orthographe et de grammaire à code source ouvert en ligne pour l’espagnol et d’autres langues. Ce dernier est constamment mis à jour, ce qui en fait un outil toujours plus complet. En effet, tout le monde peut y apporter des améliorations grâce à sa version pour développeurs.

Il est aussi possible d’utiliser une version gratuite déjà très complète qui réunit l’ensemble des fonctionnalités habituellement nécessaires pour détecter des erreurs de grammaire et d’orthographe. Il existe une version premium pour ceux que le développement web n’intéresse pas mais qui souhaitent plus de fonctionnalités. Cette dernière permet la correction de textes plus longs, d’ajouter le correcteur à Microsoft Word et d’appliquer des statistiques pour la correction d’éventuelles fautes de frappe.

Pour proposer une excellente correction orthographique, nous associons la supervision humaine avec celle du traitement de texte lors d’une première révision. Un autre professionnel introduit ensuite le texte dans le correcteur grammatical automatique et relit l’ensemble du texte pour réviser ce que l’outil signale ou pour s’assurer qu’il n’oublie rien (car nous savons bien qu’ils ne sont pas infaillibles).

Il existe d’autres outils automatiques, tels que le correcteur orthographique en ligne GrammarlyGinger (les deux possèdent une version premium et gratuite), ProWritingAid (qui suggère des améliorations pour votre texte) o Copywritely (très intéressant pour les personnes qui souhaitent se lancer dans la rédaction SEO).

 

Comment savoir quelles expressions utiliser ?

Un correcteur d’orthographe et de grammaire professionnel doit également prendre en compte l’expression et le registre. Il est très important de déterminer clairement le ton du texte et à qui il s’adresse afin de choisir les expressions les mieux adaptées. Et pour ce faire, vous devez vous familiariser avec les corpus.

Les corpus sont des bases de données qui contiennent des textes (écrits ou oraux) numérisés qui permettent de chercher des expressions précises dans un contexte réel d’utilisation. Ils comprennent toutes sortes d’expressions linguistiques qui ont été recensées à un moment donné : des articles de presse aux extraits d’essais, des œuvres littéraires ou des conversations de la vie quotidienne.

Un corpus nous permet de voir dans quel type de texte une expression apparaît. De cette façon, nous pouvons nous faire une idée du registre ou du contexte dans lequel un mot ou une structure que nous voulons utiliser s’utilise habituellement. Le résultat n’est pas le même si un terme apparaît dans un fait divers ou dans des livres pour enfants, n’est-ce pas ?

En français, deux corpus se démarquent notamment le Grand Corpus des grammaires françaises, des remarques et des traités sur la langue XIVe-XVIIe siècles qui regroupe le Corpus des grammaires françaises de la Renaissance, le Corpus des grammaires françaises du XVIIe siècle et le Corpus des remarques sur la langue française (XVIIe siècle) en une seule base de données, soit presque la totalité des grammaires françaises du XIVe au XVIIe siècle.

Ainsi que le corpus en ligne Frantext, disponible depuis 1998, qui réunit près de 260 millions de mots. Mis à jour très régulièrement, ce dernier permet de faire des recherches simples et complexes parmi un échantillon de textes datant du XIe siècle à aujourd’hui.

 

La correction de style est vitale pour vos contenus

Le style est lui aussi un must pour le correcteur d’orthographe et de grammaire. Ce qui pose vraiment problème à la lecture d’un texte c’est la répétition d’un concept à plusieurs reprises. Le travail des correcteurs de style et d’orthographe est de varier et enrichir l’expression linguistique.

Cependant, nous sommes parfois à court d’idée et nous ne savons pas comment éviter la répétition. C’est normal ! Notre travail ne consiste pas à être des dictionnaires sur pattes… Mais plutôt à bien s’entendre avec ces ouvrages, et savoir les utiliser. Pour ce faire, lorsque cela vous arrive, les dictionnaires de synonymes et les dictionnaires idéologiques peuvent s’avérer très utiles.

Les dictionnaires de synonymes nous donneront des termes qui, dans certains cas, peuvent avoir la même signification que le concept que nous cherchons. Bien sûr, il est essentiel pour un expert en rédaction de connaître le sens complet du terme qu’il souhaite remplacer ainsi que de celui qu’il utilisera comme substitut.

Les dictionnaires idéologiques sont ceux qui nous donnent des concepts proches d’un point de vue sémantique de ce que nous voulons transmettre, et non pas avec un sens équivalent. Si nous cherchons par exemple le mot arbre, nous obtiendrons des résultats comme vertbois ou plante. Ils sont très utiles pour apporter de la créativité et embellir un texte grâce aux usages métaphoriques.

 

Un bon correcteur de textes connaît les ressources et sait les utiliser

Ce ne sont que quelques-uns des outils dont vous disposez si vous souhaitez corriger, détecter des erreurs, et faciliter votre travail de correction d’orthographe, améliorer le style et effectuer une bonne révision des textes. En connaissez-vous d’autres ?

Retenez bien que, même s’ils sont très utiles, les outils de correction automatiques doivent toujours être utilisés par un professionnel qui connaît d’autres ressources complémentaires. Donc pour éviter les mauvaises surprises…

Utilisez notre correcteur humain : #correcteur

À propos de l'auteur

Oscar Nogueras

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES ASSOCIÉS

+ Voir toutes les publications